La charte du prêtre et du chrétien, ami des animaux

, par Pierre

©Sir Edwin Landseer

Il est en émerveillement devant la Création et toutes les Créatures de Dieu.

Il souhaite vivre en harmonie avec tout le Créé, et particulièrement les animaux, suivant l’exemple de St François d’Assise, St Philippe Néri et St Martin de Porres.

Il est animé de la compassion et de l’Amour du Christ pour toute la Création.

Il dénonce sans relâche toute exploitation abusive de l’animal. Pour lui, l’animal n’étant pas une simple denrée alimentaire, il n’entre pas dans l’esprit de consommation de la société actuelle.

Il n’hésite pas à inviter les chrétiens, petits et grands, à reproduire l’Amour de Dieu envers les animaux. Pour ce faire, il utilisera des exemples concrets tirés de l’observation de la nature et de l’enseignement de la Bible, entre autres dans ses homélies, au catéchisme et dans les groupes de prière.

Il regrette une certaine hostilité et méfiance, de la part de l’Eglise hiérarchique, envers un discours positif sur les animaux.

Il souhaite que l’on repense la morale chrétienne à la lumière d’une éthique plus juste, et qui prenne en compte le bien-être des animaux. En effet pour lui, la souffrance que l’Homme inflige à l’animal ne peut être passée sous silence.

Le prêtre, ami des animaux, ne tolèrera en aucun cas la phrase suivante : "L’animal n’est là qu’au service de l’homme, qui peut en user et abuser à volonté".

« Le loup habitera avec l’agneau,
le léopard se couchera près du chevreau.
Le veau et le lionceau seront nourris ensemble,
un petit garçon les conduira.
La vache et l’ourse auront même pâture,
leurs petits même gîte.
Le lion, comme le bœuf mangera du fourrage.
Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra.
Sur le trou de la vipère le jeune enfant étendra la main.
Il ne se fera ni mal, ni destruction
sur toute ma montagne sainte,
car le pays sera rempli de la connaissance du SEIGNEUR,
comme la mer que comblent les eaux ». (Es 11,6-9)

Toute notre réflexion et notre engagement théologique se base sur ce magnifique passage d’Isaïe, passage intitulé avec raison par la TOB « Le paradis retrouvé ».

Pour Isaïe, et en cela il s’inscrit dans la tradition biblique, les animaux ne sont pas des ennemis, voire des rivaux de l’Homme. La coexistence pacifique des êtres vivants, l’harmonie entre l’Homme et les animaux deviennent réalité avec le nouveau David.

Le règne de la justice davidique, sorte de paix universelle se caractérise par une cohabitation pacifique et amicale de tous les êtres vivants, qu’il s’agisse du cobra, du lionceau ou du petit garçon. En effet, même l’animal le plus répugnant et redouté, celui qui a été l’objet d’une malédiction personnelle de Dieu (Gn 3,14), le serpent, devient inoffensif avec l’enfant.

Le but de notre Fraternité
est qu’elle favorise et développe
cette idée de la paix cosmique entre tous les êtres.

Aidez-nous à concrétiser ce rêve pour qu’il devienne réalité.
Soyons solidaires, nous les Hommes,
avec tous les êtres vivants que Dieu a créés.

  • Comment adhérer ? Pourquoi adhérer ?

    ADHÉSION Pourquoi adhérer ? Pour montrer que la communauté chrétienne se préoccupe du vivant, qu’elle réfute toute forme d’exploitation, de violence et de souffrance infligée à un être vivant, qu’elle est solidaire de toute la création.
    Pour montrer par le nombre d’adhérents que les chrétiens aujourd’hui (...)

  • La charte du prêtre et du chrétien, ami des animaux

    Il est en émerveillement devant la Création et toutes les Créatures de Dieu.

    Il souhaite vivre en harmonie avec tout le Créé, et particulièrement les animaux, suivant l’exemple de St François d’Assise, St Philippe Néri et St Martin de Porres.

    Il est animé de la compassion et de l’Amour du Christ pour toute la Création.

    Il dénonce sans relâche toute exploitation abusive de l’animal. Pour lui, l’animal n’étant pas une simple denrée alimentaire, il n’entre pas dans l’esprit de (...)

  • L’âme des animaux - Jean Nakos

    Article reproduit du blog de Jean Nakos - Le Christianisme et les animaux
    [NDLR : Cet article est basé sur le chapitre "L’âme des animaux" de l’opuscule de Jean Nakos "Plaidoyer pour une Théologie de l’animal" (épuisé), Lyon 2001. Copyright : Jean Nakos, 2001]
    Qu’est-ce que l’âme ? De Platon et (...)

  • Douceur et violence - André Wénin

    André Wénin Université catholique de Louvain
    Douceur et violence : la nourriture végétale et carnée en Genèse 1-9
    La plupart d’entre nous mangent de la viande tous les jours, sans se poser de questions. D’autres ne mangent qu’une nourriture végétale, ce sont les végétariens. Pourquoi ne mangent-ils pas (...)

  • Premier sermon sur le respect de la vie

    XV Premier sermon sur le Respect de la Vie, prononcé le dimanche 16 février 1919, à l’église Saint-Nicolas à Strasbourg.
    Un des scribes qui les avait entendus discuter, voyant que Jésus avait bien répondu aux Sadducéens, s’approcha de lui et demanda : « Quel est le premier de tous les comman­dements ? (...)

  • Minding Animals Conference Mexico City

    http://www.mindinganimals.com/about-contact/objectives/
    Minding Animals International Incorporated (MAI) provides an avenue for the transdisciplinary field of Animal Studies to be more responsive to the protection of animals. It is recognised that animal protection in this context (...)

  • Documentaires/ Films

    Documentaires/ Films
    À regarder et à diffuser To watch and share
    Peaceable kingdom
    http://www.tribeofheart.org/hb/pkannounce.htm http://www.tribeofheart.org/sr/pkj_french.htm
    Santa Fiesta http://santafiesta.es/about
    Earthlings https://www.youtube.com/watch?v=2-Is7ZcacOU
    What the health (...)