Le Christianisme est-il fautif de l’éloignement actuel entre l’Homme et l’Animal ?

Beaucoup de nos contemporains, notamment des personnes actives dans la protection animale, reprenant le philosophe allemand Schopenhauer accusent le christianisme et le judaïsme d’être responsables du mauvais traitement actuel des animaux. Pour eux, Descartes n’a pu développer son idée de l’animal-machine que dans une atmosphère judéo-chrétienne.
Lynn White Jr, historien américain, reprend cette idée. Même si nous ne soutenons pas les thèses de Lynn White, on ne saurait les invalider totalement. Ces thèses reprennent et critiquent la tradition judéo-chrétienne en s’appuyant sur la notion du domina terrae, notion reprise d’une mauvaise compréhension des versets suivants du début de la Genèse :

Gn 1,26 : Dieu dit : "Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance et qu’il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre !"